La maladie à corps de Lewy

La maladie à corps de Lewy (MCL) est encore mal connue car elle n’a été identifiée qu’au milieu des années 90.


La recherche s’attache à mieux comprendre la maladie à corps de Lewy, en particulier ses causes. Faire un bon diagnostic pour permettre une prise en charge précoce et efficace est une des nombreuses pistes de recherche.

 

La maladie à corps de Lewy est difficile à vivre pour les malades et pour leurs proches.
Les aidants doivent en particulier se préparer à accompagner le malade à corps de Lewy pendant ses hallucinations et ses grandes fluctuations qui sont souvent impressionnantes. Il faut quand même se souvenir que le malade à corps de Lewy garde une grande lucidité tout au long de la maladie et que dans les phases où les symptômes sont « endormis », les bons moments peuvent être très forts. Par ailleurs, les malades à corps de Lewy sont très sensibles à l’environnement. Toute source de stress ou d’anxiété les perturbe beaucoup. Les bonnes relations affectives sont essentielles et l’empathie exprimée par les soignants et les aidants est certainement l’un des meilleurs traitements.

 

En France, il y a peu d’information disponible sur la maladie à corps de Lewy. Certains sites Internet l'évoquent de façon succincte et souvent avec beaucoup d'imprécisions, la réduisant à une maladie "apparentée" à Alzheimer ou Parkinson. 
L'A2MCl diffuse une brochure sur la maladie à corps de Lewy que l’on peut télécharger ici : brochure consacrée spécifiquement à la MCL. Voir aussi notre rubrique liens utiles.

 

Ces quelques pages résument :

 

 
Dernière modification : 03/05/2020