logo_sans_texte_200_sans_bordA2MCL

Association des Aidants et Malades à Corps de Lewy

 
 
 
 
 
 
 

Médical et recherche sur la maladie à corps de Lewy

Cette page est destinée à publier les articles médicaux concernant la maladie à corps de Lewy, en particulier ceux qui concernent la recherche.

La plupart des contributions viennent des professeurs Frédéric Blanc et Claire Paquet, membres de notre comité scientifique et spécialistes de la maladie à corps de Lewy.


Appel à projet scientifique sur la Maladie à Corps de Lewy

 

L'association A2MCL propose un nouvel appel à projet visant à installer et renforcer la recherche clinique et scientifique sur la Maladie à Corps de Lewy.

Ce nouvel appel à projet confirme la volonté de favoriser la recherche la MCL. 

Grâce aux dons des membres de l'association, c'est au minimum 36 000 euros qui vont être attribué. Cette somme sera répartie en trois financements de projets ou aides à un projet plus conséquent à hauteur de 14 000 euros pour un projet original sur la maladie à corps de Lewy.

Le responsable doit s'engager à publier au moins un article sur ce projet et à remercier l'association A2MCL.

Afin de participer à un projet, il convient de transmettre à contact@a2mcl.org :

  1. Un projet sur une page maximum incluant le contexte, le/les but(s) et la méthodologie,
  2. Une lettre avec la demande motivée du responsable scientifique du projet,
  3. Un CV court du responsable du projet.

La date limite de dépôt du projet est le 15 mai à minuit.

 

Le conseil scientifique délivrera les noms des candidat(e)s retenu(e)s dans le courant de l'été.


Différencier la maladie à corps de Lewy de la maladie d'Alzheimer

 

Un projet co-financé par l'A2MCL et la Fondation Vaincre Alzheimer vise à évaluer si la protéine Phosphoalpha-synucléine permet d'améliorer la précision du diagnostic de la maladie à corps de Lewy.

En effet, différencier au plus tôt cette maladie neurodégénérative de la maladie d'Alzheimer permettrait d'apporter une aide aux médecins en cas de doute du diagnostic chez les patients peu symptomatiques.

Pour les patients, un diagnostic au plus tôt permettrait de bénéficier d'emblée de bons traitements et d'éviter les médicaments potentiellement nocifs.

 

Le Dr Josué Cléry présente son projet dans une vidéo :

 

 

 


Critères de diagnostic de la maladie à corps de Lewy au stade prodromal

 

L'équipe du Professeur Ian McKeith (dont fait partie le Professeur Frédéric Blanc pour la France) a défini les critères de diagnostic de la maladie à corps de Lewy, au stade prodromal, c'est-à-dire au début de la maladie, quand les troubles cognitifs ne sont pas encore majeurs.

Comme pour les critères au stade plus avancé de la maladie, il suffit de deux critères cardinaux ou d'un critère cardinal accompagné d'un autre critère pour diagnostiquer une maladie à corps de Lewy probable.

On trouve ces critères de la maladie à corps de Lewy dans un article de Neurology: "Research criteria for the diagnosis of prodromal dementia with Lewy bodies" (pdf, 323,91ko)

Professeur Frédéric Blanc   Le Professeur Frédéric Blanc  a publié un article important sur le sujet : "Les critères de maladie à corps de Lewy prodromale" (pdf, 187,96 ko)


Modes d'entrée dans la maladie à corps de Lewy

 

La Professeur Claire Paquet, chef du centre de neurologie cognitive de l'hôpital Lariboisière, décrit les modes d'entrée de la maladie à corps de Lewy. C'est un document extrêmement informatif que toute personne impliquée dans la MCL devrait consulter (médecin, neurologue, gérontologue, personnel soignant, mais également aidants et malades à corps de Lewy)

 

vidéo sur les modes d'entrée à corps de Lewy.


Dialogue Espace éthique Ile de France

 

Le Professeur Frédéric Blanc, président du comité scientifique de la maladie à corps de Lewy, et Philippe de Linares, président de l'A2MCL, dialoguent à l'occasion des "universités d'été" de l'Espace éthique Ile-de-France.

 

 

 dialogue concernant la maladie à corps de Lewy à l'Espace éthique IDF.


Les traitements médicamenteux de la maladie à corps de Lewy

 

A l'occasion de l'assemblée générale de l'A2MCL, en 2019, le Professeur Frédéric Blanc à prononcé une conférence sur les traitements médicamenteux de la maladie à corps de Lewy.

Des indications sont apportées sur les traitements existants, mais dans tous les cas le traitement est adapté à chaque patient . Il est personnalisé ++++++, ce qui marche et qui est bien toléré par un patient, peut ne pas l'être pour un autre.

 

Voir la présentation de Frédéric Blanc : Traitements médicamenteux de la maladie à corps de Lewy (pdf, 333 ko)

 

 

Le Professeur Claire Paquet explique pourquoi il existe différents traitements pour la maladie à corps de Lewy.

 

 


Nouveaux critères de diagnostic de la maladie à corps de Lewy (Critères de Mc Keith 2017)

 

Cet article est d’une importance capitale. Il définit les critères cliniques du diagnostic de la maladie à corps de Lewy. C’est le résultat des travaux de l’équipe internationale dirigée par le Professeur Mc Keith.

A lire dans notre page dédiée aux Nouveaux critères de diagnostic


Les conférences du Professeur Frédéric Blanc sur la maladie à corps de Lewy

 

Le professeur Frédéric Blanc, neurologue à Strasbourg, spécialiste de la maladie à corps de Lewy, a prononcé trois conférences qui sont très éclairantes. Elles sont consultables ci-dessous :


Des médicaments symptomatiques efficaces contre la maladie à corps de Lewy

 

Une méta-analyse confirme que la la rivastigmine et le donépézil sont deux molécules qui apportent une bénéfice certain pour lutter contre certains symptômes de la maladie à corps de Lewy.

Détails dans l'article de langue anglaise du Dementia and Geriatric Cognitive Disorders :"A Systematic Review and Meta-Analysis ..." (pdf-862 Ko)  


Maladie à corps de Lewy – Les bienfaits de la méthode Montessori

 

La méthode Montessori n’est pas réservée aux écoles primaires…

Lire l'article dans notre page : Les bienfaits de la méthode Montessori


Répartition des sexes dans la maladie à corps de Lewy

 

Dans la maladie d’Alzheimer, la prédominance féminine est claire, alors que dans la maladie de Parkinson, la prédominance est masculine. Cet article montre que la maladie à corps de Lewy se situe entre les deux.

Détails dans l'article de langue anglaise du Alzheimer's Research & Therapy : "Sex ratio in dementia with Lewy bodies ..." (pdf - 845 Ko)


Évolution à long terme de la maladie à corps de Lewy

 

Une étude démontre que le déclin cognitif chez les malades à corps de Lewy est plus rapide quand le patient souffre aussi de la maladie d’Alzheimer.

Détails dans l'article de langue anglaise du Alzheimer's Research & Therapy  : "Long-term cognitive outcome ..." (pdf-951 Ko)


Inflammation sanguine au stade débutant de la maladie à corps de Lewy

 

Une piste pour un diagnostic dès le premier stade de la maladie à corps de Lewy :  un article de l'institut de neuroscience de l'université de Newcastle en Angleterre montre la présence d'une inflammation sanguine au stade prodromal de la maladie disparaît ensuite au stade de démence.

Détails dans l'article de langue anglaise : "Periheral inflammation ...(pdf - 564 Ko)


La maladie à corps de Lewy pourrait être une synaptopathie

 

Un article de l'espagnol Colom Cadena montre que les protéines anormales que sont les phospho-alphasynucléines se déposent volontiers au niveau de la synapse, suggérant ainsi que la maladie à corps de Lewy (MCL) est une maladie de la synapse, soit une synaptopathie.

Détails dans l'article de langue anglaise du Brain (2017) : "Synaptic phosphorylated a-synuclein in dementia with Lewy bodies" (pdf -1.29 Mo)


Les formes familiales de la maladie à corps de Lewy

 

A la question : " y a-t-il des formes familiales à la maladie à corps de Lewy" ? Le Professeur Frédéric Blanc répond : 

" La situation est assez complexe concernant les formes familiales :

  • Elles semblent être très rares.
  • Il existe des facteurs de risque génétique (ce qui ne signifie pas transmission à un membre de la famille mais une augmentation du risque d’avoir la maladie, et donc potentiellement plus de cas dans la famille), par exemple l’ApoE4 (retrouvé aussi dans la maladie d’Alzheimer, mais avec un risque moindre dans la maladie à corps de Lewy), ou bien la glucocérébrosidase (qui est aussi un facteur de risque de la maladie de Parkinson), et de façon plus subtile, des gènes connus pour impacter la maladie fronto-temporale seraient aussi des gènes de facteur de risque de la MCL (comme GRN ou MAPT).
  • Les gènes des formes génétiques à proprement parlé (et qui sont très rares) sont les mêmes gènes que la maladie d’Alzheimer comme PSEN1 par exemple ou bien de la maladie de Parkinson comme SNCA. »

 


Le Professeur Ian McKeith parle des derniers travaux de recherche sur la maladie à corps de Lewy

 

Le Professeur McKeith est un des meilleurs spécialistes mondiaux de la maladie à corps de Lewy.

Il a constitué une équipe internationale, dont fait partie le Professeur Frédéric Blanc pour la France, qui a récemment diffusé les nouveaux critères de diagnostic; ceux-ci devraient permettre de réduire la confusion actuelle avec la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson.

A ce propos, voir la présentation en anglais du Professeur McKeith à New Castle (vidéo - 2,44mn) 


Meilleur diagnostic de la maladie à corps de Lewy grâce aux biomarqueurs d’Alzheimer

 

La maladie à corps de Lewy est souvent confondue avec Alzheimer. Certains biomarqueurs favorisent le diagnostic différentiel.

Lire l'article dans notre page : Meilleur diagnostic de la maladie à corps de Lewy grâce aux biomarqueurs d’Alzheimer


Découverte pour favoriser le diagnostic de la maladie à corps de Lewy

 

Une des grandes orientations de la recherche internationale concerne le diagnostic. Plutôt on connaîtra les conditions favorisant le développement de la maladie à  corps de Lewy, mieux on combattra cette pathologie.

La recherche progresse, les professeurs McKeith et Frédéric Blanc ont écrit un article dans le blog "On Medicine"  : " Insula biomarker dementia Lewy bodies


Syndrome de Capgras : prendre son proche pour un sosie

 

Le syndrome des sosies, où le malade prend son proche pour un sosie (souvent malveillant), est fréquent dans la maladie à corps de Lewy.

Pour le Professeur Dubois, "c'est un marqueur de la maladie" . 

Lire à ce propos l'article de Marc Gozlan, journaliste médico-scientifique, : L’homme qui voyait son sosie dans le miroir ( "le Monde" 21/03/2017)


Une approche globale pour le traitement de la maladie à corps de Lewy

 

Le site américain de la "Lewy Body dementia Association"  (LBDA) a diffusé un article du professeur Bradley F. Boeve sur la façon de prendre en charge les patients atteints de la maladie à corps de Lewy.

Il constate que la MCL est trop souvent associée à la maladie d'Alzheimer et que beaucoup de médecins, à tort, considèrent qu'il n'y a rien à faire.

Il offre une vision positive de la façon de traiter les malades à corps de Lewy.

Détails dans l'article en anglais :  LBD Requires a Comprehensive Treatement Approch (pdf-116 Ko)

Détails dans la traduction de l'article en français : Une approche globale pour le traitement de la maladie à corps de Lewy (pdf- 448 Ko)

 

 
Dernière modification : 27/04/2021