logo_sans_texte_200_sans_bordA2MCL

Association des Aidants et Malades à Corps de Lewy

 
 
 
 
 
 
 > Témoignages  > Témoignages d'aidants
 

Témoignages d'aidants sur la maladie à corps de Lewy

Les aidants parlent de leur quotidien avec les malades à corps de Lewy. Leur expérience est particulièrement utile. Ce sont eux qui, en permanence ou presque, observent les malades, relèvent les symptômes et l'évolution de la maladie à corps de Lewy.
Ce sont eux qui, avec l’expérience, savent le mieux gérer les difficultés de l’accompagnement.

Ce que vivent ces aidants les conduit parfois à écrire de très beau textes sur la maladie à corps de Lewy :

Témoignages d’aidants sur la maladie à corps de Lewy.

  • Paroles d’aidants sur le diagnostic, les symptômes, l’accompagnement des malades à corps de Lewy.
  • Philippe de Linares, président de l'A2MCL explique son parcours dans un entretien à l'espace éthique Île de France : 

 

  • Philippe de Linares, témoigne dans l'émission de Delta 7 le 8 décembre 2020 :

 

  • Jean, le mari de Rineke montre dans un reportage pour Le Magazine de la Santé comment il accompagne son épouse :

 

 

  • Sabrina qui accompagne son grand-père malade à corps de Lewy.
  • Cécile (première partie) Elle a été une des premières aidantes à rejoindre notre réseau. Elle était alors très isolée pour accompagner son mari.
  • Cécile (deuxième partie) Elle a été une des premières aidantes à rejoindre notre réseau. Elle était alors très isolée pour accompagner son mari.
  • Marie-Odile accompagne son mari atteint de la maladie à corps de Lewy.
  • Poème d’un aidant Pascal évoque sa mère dans ce très beau poème.
  • Texte de Cécile C Ce très beau texte est un hommage de Cécile à sa mère qu’elle accompagne.
 
Dernière modification : 25/01/2021

1) Posté par FABRE JOSETTE le 13/4/2020 - 11h13 (répondre)


j accompagne mon mari qui a cetteMCL et qui a 68 ans

2) Posté par Contact A2MCL le 13/4/2020 - 12h11 (répondre)


Bonjour Josette, Je vous propose de nous appeler au téléphone au 06 62 63 34 97, ou de nous contacter en écrivant à contact@a2mcl.org Nous pourrons échanger sur l'accompagnement de votre mari.

3) Posté par elizabeth pettena le 22/10/2020 - 23h43 (répondre)


Bonjour, je voulais savoir si cette maladie es transmissible ou génétique...?
Mon mari est atteint de la maladie de Kennedy et sa mère vient de mourir à cause de cette triste maladie.
Merci pour la réponse et a très bientôt.

4) Posté par Contact A2MCL le 23/10/2020 - 8h33 (répondre)


Bonjour,
Non, ce n'est pas une maladie héréditaire, même s'il existe une forme très rare de maladie familiale. Dans la rubrique "Médical" de notre site internet, vous pouvez lire à ce sujet le commentaire du Professeur Frédéric Blanc.
N'hésitez pas à appeler à notre numéro de contact au 06 62 63 34 97.

5) Posté par LARSY Armelle le 21/1/2021 - 9h16 (répondre)


bonjour,
mon mari a 62 ans, diagnostiqué Parkinson en 2012, mais devant une évolution rapide en 2019, et des examens complémentaires, le diagnostic s'est porté sur la MCL.
en un an et demi il y a eu une aggravation et une dégradation rapides de son état. J'ai 59 ans, je travaille encore et je me sens souvent démunie face à cette maladie. qu'elle est l'évolution de la MCL et l'espérance de vie ?
merci pour votre aide
Armelle

6) Posté par RIMBAUD Solange le 24/1/2021 - 22h01 (répondre)


Bonjour, j'ai acheté de la citicoline pour ma mère qui est en Ehpad, MCL, et très forte régression depuis confinement de mars puis fracture hanche cet été.
N'est plus autonome, ne communique quasiment plus. Le médecin ne préconise pas de lui donner ces compléments (a peur des fausses routes) et mon père s'interroge sur les effets secondaires éventuels et interactions (12 médicaments différents par jour). J'aurais aimé essayer afin d'améliorer peut-être ne serait-ce qu'un tout petit peu la communication voireson confort, avez-vous un avis sur les effets secondaires possibles SVP ? Je vous remercie, SR

7) Posté par Isabelle LOISON le 27/1/2021 - 16h22 (répondre)


Bonjour,

je viens de valider mon adhésion, j'espère que parler parler et parler pourra m'aider.
Mon mari a été diagnostiqué à 56 ans il y a 2 ans, j'en avais 51, ma vie s'est écroulée. Nous avons encore 2 enfants à la maison, 15 et 21, pour eux c'est la catastrophe... mon fils cadet fait des crises d'angoisses, je porte tous le monde à bout de bras et j'avoue que de temps en temps j'ai envie que ça s'arrette !!!,
Mon mari est suivi à la salpetrière à Paris qui sont formidable, je bénéficie également d'un accompagnement psychologique indispensable,
Comme Armelle je trouve que son état se dégrade fortement par palier et de plus en plus rapidement enfin pour répondre à Elisabeth, l'hopital nous a proposé des tests génétiques que mon Mari a accepté, je n'étais pas d'accord. un an pour avoir les résultats, un an à paniquer, un an à angoisser, pour quoi faire ? puisque pour l'instant il n'y pas de traitements, les test étaient négatifs, mais à part servir la recherche je ne vois pas l'intéret, je vais en choquer certain mais c'est ce que j'ai vécu,

Bien à vous
Isabelle



Ajouter un commentaire

-- Répondre à un commentaire --

-- Ajouter un commentaire --

commentaire :

captcha c'est quoi ?

Envoyer